Savoir tourner la page : comment se remettre d’un chagrin d’amour

Savoir tourner la page : comment se remettre d’un chagrin d’amour

Une rupture amoureuse amène inévitablement son lot de chagrin. Il y a plusieurs façons de gérer les difficultés que cela implique, et certaines d’entre elles sont sans aucun doute plus efficaces que d’autres. Voici quelques recommandations pour vous aider à faire de la rupture un moment aussi peu douloureux que possible. Nous vous donnerons également des informations concernant le processus de deuil que vous traversez.

Soyons honnêtes : il n’est jamais facile de se remettre d’une relation amoureuse. Cela vous fait du mal, et vous en souffrirez aussi à l’avenir. C’est comme ça. Nous pensons que c’est le prix à payer pour une ancienne relation heureuse et épanouie.

Heureusement, on finit toujours par surmonter cette épreuve un jour ou l’autre. La joie est de retour, et on est prêt(e) pour de nouvelles relations. Le chemin pour y parvenir peut prendre des détours très différents, et nous allons tâcher de vous parler du moins douloureux d’entre eux dans cet article.

On traverse quatre phases différentes pendant un chagrin d’amour. Cet article a pour objectif de les décrire et de vous donner des conseils à appliquer pour apaiser votre peine dans chacune de ces phases.

Première phase : l’état de choc – tout vous paraît chaotique, et vous avez le cœur brisé

La plupart des gens se trouvent en état de choc juste après la rupture. Cette étape est particulièrement difficile si on ne s’attendait pas à la rupture.

Pendant cette phase, on a l’impression que la rupture est irréelle. Il est sans doute difficile de reconnaître que l’ex-partenaire est un(e) ex et non plus un(e) petit(e)-ami(e). On peut ressentir du désespoir, de l’apathie, de la tristesse et peut-être même de l’agressivité.

Cette avalanche d’émotions s’explique par le fait que beaucoup d’hormones du stress circulent dans notre corps. Ces hormones peuvent se transformer en une profonde douleur physique, et c’est notamment pour cela que l’on peut dire que les chagrins d’amour nous brisent le cœur.

Il n’est pas rare de manquer d’appétit pendant l’étape du choc. On a généralement envie de peu de choses dans ce cas-là : on manque d’énergie, on se sent triste. Mais faites-nous confiance : tout passe avec le temps.

Nous vous conseillons de voir vos proches pendant cette période pour vous rappeler que vous pouvez toujours compter sur beaucoup de bons amis. Passer du temps avec les gens est utile pour lâcher prise et oublier ses soucis. 

Deuxième phase : la réaction – vous prenez conscience que vous êtes seul(e)

La première phase ne dure heureusement jamais très longtemps. La plupart des gens comprennent après seulement quelques jours que leur ex fait désormais partie du passé.

Une fois qu’on reconnaît cela, on entre dans la phase de réaction pendant laquelle on commence à réaliser ce qu’il s’est passé.

Pendant cette étape, nos pensées gravitent souvent autour de la perte et du sentiment de manque envers l’ex en question. Les hormones du stress sont toujours présentes dans notre corps, ce qui nous conduit à ressentir beaucoup d’émotions négatives à la fois, et éventuellement une douleur physique.

Il est alors très important de mettre des mots sur le chaos émotionnel qu’on traverse, et même nécessaire de soulager son cœur. Cela nous permet d’évacuer certains ressentis, pensées et frustrations qui sont sur le point de nous mettre dans tous nos états.

Parler de la rupture déclenchera probablement une vague de soutien et de compassion de la part de vos proches, et cela fait toujours du bien de savoir que l’on n’est pas seuls.

De plus, vos amis et votre famille voudront sans doute être de bons conseils s’ils se sont déjà trouvés dans la même situation. C’est gentil de leur part, mais une personne dans cette phase de réaction ne sera certainement pas en mesure de répondre positivement à ces conseils au vu de la blessure qui la fait souffrir. Cela a pour conséquence de l’empêcher d’accueillir ces nombreux conseils qui partent pourtant d’une bonne intention.

Troisième phase : la réparation – chouchoutez-vous

Après avoir passé un certain temps dans la phase de réaction, on commence à être capable de penser à autre chose que son ex, la relation et ce qui s’est mal passé. 

Quand on se sent prêt à se concentrer sur autre chose, on se trouve sans doute en phase trois, à savoir la phase de réparation. Pendant cette phase, on commence à accueillir toutes les sorties à bras ouverts, chose impensable en phase deux. Le besoin de parler de la rupture s’affaiblit, et les pensées qui s’y rattachent diminuent. 

Mais même si on sent que l’on fait des progrès, on est toujours vulnérable. Pendant cette phase, on a besoin de restreindre son environnement : voilà pourquoi nous vous conseillons de seulement sortir avec vos proches afin qu’ils puissent vous apporter leur soutien en cas de besoin.

Pendant cette phase, on commence à être capable de faire bien plus que de rester au lit et pleurer. Nous vous conseillons de prendre du temps pour vous pendant cette période.

Mais justement, comment peut-on consacrer du temps à ce qui nous rend heureux si on ne sait pas ce qui fait notre bonheur ? De nombreuses personnes se lançent dans une activité sportive, et nous pouvons aussi fortement le conseiller : le sport permet en effet de libérer de la dopamine et augmenter son sentiment de bien-être. Sans compter le fait que l’activité physique fera du bien à votre apparence, alors pourquoi ne pas maximiser vos chances sur le marché de l’amour avant de vous y lancer à nouveau ?

Il y a bien évidemment beaucoup de façons de se faire plaisir. Si vous aimez bien manger, consacrez-y du temps et de l’argent. Si vous êtes plutôt bon film et bonne série, autorisez-vous à passer du temps devant Netflix. 

Comme nous l’avons décrit, la troisième phase commence quand on est prêt à refaire des rencontres. Il peut à ce moment-là être utile d’écouter ce podcast qui donne des astuces pour surmonter une rupture, apprendre à se connaître et préparer le terrain afin de trouver la bonne personne.

Quatrième phase : retrouver ses marques – vous êtes maintenant prêt(e) à faire de nouvelles rencontres

Atteindre la quatrième phase est un bon indicateur : on a tourné la page de la rupture. Cette étape signale qu’on est prêt à se rapprocher de quelqu’un.

C’est aussi le moment où l’on n’a plus aucun problème pour gérer les sorties, et qu’on peut se lancer dans plein d’activités, même celles qui n’impliquent pas nécessairement des proches qui sont au courant de notre rupture et de notre état d’esprit.

Les pensées qui gravitent autour de l’ex ont presque disparu, et on ne souffre plus du manque ni de douleurs physiques.

Cependant, même si on a l’impression qu’on a surmonté cette épreuve difficile, il existe toujours un risque de rechute. Si une rechute vers l’une des phases antérieures se manifeste, nous pouvons vous assurer que vos progrès seront plus rapides la deuxième fois : peu de temps s’écoulera avant d’atteindre la quatrième phase de nouveau.

Si vous avez vécu un chagrin d’amour et sentez que vous avez atteint la quatrième phase, vous êtes sans aucun doute prêt(e) pour de nouvelles relations. Nous pouvons vous aider avec :

Je suis toujours aussi triste, que faire ? 

Une rupture peut parfois entraîner une dépression. Dans ce cas, un des symptômes annonciateurs consiste à ne voir aucun des progrès réalisés. 

La dépression se caractérise par le fait d’avoir des pensées négatives sur soi-même et de se dénigrer. On peut se sentir de plus en plus faible et perdre toute motivation à remédier à son chagrin d’amour.

Si vous souffrez d’une dépression, vous avez besoin d’aide pour remonter la pente : vous n’y arriverez pas seul(e). Dans ce cas, vous devez trouver conseil auprès d’un médecin, d’un thérapeute ou d’un psychologue. Si vous avez le moindre doute sur votre état, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *